La Princesse Opium chipie mais si bonne mère

Marquée par l’expérience antérieure de mon petit couple Othello-Ophélie, je me suis rapidement dit que mon Oula s’ennuyait tout seul et que je devais lui trouver une petite chatte pour lui tenir compagnie et lui donner des bébés. Ainsi que je l’ai expliqué dans un précédent chapitre, Opium a été l’objet de longues recherches. Elle est arrivée chez nous début novembre 2018 à huit mois. J’ai parcouru plus de 500 km pour aller la chercher et n’ai pas été déçue car elle est très belle.

L’annonce où Opium m’a séduite: Opium à 4 mois
L’annonce où Opium m’a séduite : Arrivée à 8 mois chez nous
Opium tétant sa maman

Comme toujours lorsqu’on adopte un second chat, une période d’acclimatation a été nécessaire, mais au bout d’une dizaine de jours, mes deux amours étaient les meilleurs amis du monde. A la fois quasi semblables car tous deux silver tabby et de caractères très différents .

Novembre 2018 sur notre lit de Villers

Opium est une chatte délicate, dont la manie de mettre en avant une patte au gant blanc et la démarche féline racée nous ont donné l’idée de la nommer “la princesse”. Elle aime les pâtées les plus chères et les coussins le plus confortables. Alors qu’Oula est très vorace et mangerait n’importe quoi. Il reste facilement sur un tapis, elle adore grimper pour voir le mode de sa hauteur. Mais elle est très joueuse et coquine. Et elle a un caractère assez affirmé, plus indépendant que celui d’Oula.

Opium est un petit gabarit : 3kg à 8 mois et à peine plus à un an. Assez rapidement, Oula l’a rattrapée : fin 2018 à 7 mois il la dépassait. Mais c’est elle qui décide si elle veut ou non les câlins ! Avec nous comme avec son “mari”. Ils ont consommé le “fruit défendu” pour la première fois en février 2019, jsute avant les 1 an d’Opium et les 9 mois d’Oula.

Approche par le jeu avec Oula
Oula ne quitte plus “sa princesse”
Trop belle !
Dodo en coeur ou en choeur

Très attirée par l’extérieur, son instinct de chasseuse a failli lui jouer un mauvais tour quand, peu de temps après son arrivée chez nous, elle s’est jetée de toutes ses forces contre la fenêtre : elle avait vu un pigeon se poser sur la jardinière. A Antibes aussi, elle a grimpé jusqu’au vasistas entrouvert des toilettes et sauté 2m,50 plus bas. Nous avons eu très peur en ne la trouvant pas au retour de quelques courses, et voyant le vasistas ouvert et un flacon tombé sur le sol, nous avons compris qu’elle avait pris le large … heureusement elle n’était pas loin, humant les fleurs du jardin. Peut-être est-ce ce saut qui provoqua une fausse couche en tout début de grossesse en mars, mais je pense plutôt qu’elle était encore trop jeune et que c’était mieux ainsi.

A l’occasion de cet incident, nous avons eu en revanche une grande frayeur : un résultat de test FELV positif ! Elle n’était pas encore vaccinée par son éleveuse et nous nous apprêtions à le faire ! Ouf, après une semaine d’angoisse : test négatif . Il s’agissait fort heureusement d’un faux positif. Mais pendant cette semaine, il a fallu séparer Oula et Opium, car même si Oula était vacciné, il y aurait eu un risque. En outre j’étais si inquiète pour mes bébés que j’ai oublié une invitation que j’avais acceptée !

Opium étudiant les mathématiques de mon compagnon
Birmans à deux têtes ou … siamois , Même taille à présent !
Quelle beauté !
10 mois … ! En confiance à présent !
Kelbocouple !
En longueur!
Petit birman en admiration devant “sa princesse”
Joli couple !
Une princesse sur le piano, à sa place avec les objets précieux
Grosloup réincarné en princesse ?

En mai, pendant les quelques jour passés à Villers, le beau temps était au rendez-vous et Opium a de nouveau sollicité son chéri. Peu à peu elle s’est élargie pour nous délivrer in extremis le 19 juillet, à 69 jours de grossesse 5 bébés qui étaient si serrés dans son petit ventre qu’on ne les sentait plus bouger. Nous partions à Vichy le lendemain pour 3 semaines mais, hormis les difficultés de Plume (voir son histire) le transfert s’est bien passé.

Madame s’élargit!
de plus en plus
Et un jour de juillet 2019!
Papa et Maman veillent sur leur progéniture (août 2019)
Princesse mais si bonne mère!

De retour à Antibes le 10 août, nous sommes tous rentrés fin août en voiture sans difficultés ; Mes chats et leurs bébés sont certifiés nomades ! Opium va bientôt fêter ses deux ans et je pense que peu après elle nous fera la joie d’une seconde et dernière portée : nous ne voulons pas l’épuiser!

Opium se chauffant au scanner, vue de dessous